Molenzorg
Les Avins (Clavier), Luik
<p>Machine de Grand Avins<br />Moteur de Clavier<br />Machine / moteur de Corbeaumont<br />Machine à Eau</p>
Foto: Will Urselmann, Maastricht, 06.04.2010
Naam

Machine de Grand Avins
Moteur de Clavier
Machine / moteur de Corbeaumont
Machine à Eau

Ligging Rue de la Source 10
4560 Les Avins (Clavier)

Lambertcoördinaten x 216097,2 y 123253,2
op de Hoyoux


toon op kaart
Geo positie 50.415726, 5.298811
Eigenaar Privaat
Gebouwd 1895 - 1905
Type Onderslag watermolen
Functie Wateropvoermolen met zuigerpomp
Kenmerken Bakstenen gebouw
Gevlucht/Rad Sagebien-onderslagrad, diameter 9 m, breedte 1,10 m
Inrichting 2 x 2 pompen, 2 vliegwielen, grote windketel
Toestand In 1995 stilgelegd; thans elektrisch aangedreven
Bescherming ---,
Niet beschermd
Molenaar Bediener pomp
Openingstijden Op aanvraag

Beschrijving / geschiedenis

Op de Hoyoux te Les Avins bleven nog twee waterpompmolens goed bewaard. Het water van een bron, eveneens Les Avins genoemd, werd verpompt naar reservoirs in een tiental dorpen. De "machine de Grand Avins" of "moteur de Clavier" dateert van 1895-1905 en bleef in werking tot 1990. De aandrijving gebeurde door een Sagebienrad met een diameter van 9 meter op 1,10 m breedte, via en kanaal van 150 m lengte. Dit rad bediende 2x2 pompen. Twee vliegwielen en een grote windketel garandeerden een continue werking. Sinds 1990 gebeurt de aandrijving elektrisch.

--------------

La Machine à Eau sur le Hoyoux, rue de la Source 10 à Les Avins (Clavier)

Au XIXe siècle, il y avait environ 140 moulins à eau sur le Hoyoux.
Rien que sur la commune de Huy, 46 usines utilisaient 86 roues hydrauliques.
En amont, les deux premières se trouvaient au château de Hoyoux, dont il ne reste que les vestiges du bief et les grilles de retenues.
Plus en aval, nous arrivons sur un véritable site hydraulique. En effet le sol pullule de sources d’eau.

Nous sommes à Les Avins. Nous y trouvons la machine hydraulique de Corbeaumont, actionnée par une turbine, type Francis, équipée d’un dispositif anti-bélier à l’air libre (afin d’éviter tout problème en cas d’arrêt brutal).
Cette machine date du début des années 1900, mais n’est plus en usage depuis 1996.
Le bâtiment est toujours visible et la machinerie est complète.
Puis il y a la fameuse « Machine à eau ». Située au centre du hameau, rue de la source.
Près du pont du village, on distingue les deux écluses menant l’eau soit au moulin, soit suivant son cours normal.
La dérivation (environ 150m) devient souterraine et arrive par l’avant du bâtiment. On l’aperçoit sous une grille.

Construite en 1905, la grande roue de 9,20 m (probablement une des plus grandes de Belgique) se trouvait à l’extérieur du bâtiment. C’est une roue « de dessous » du type Sagebien installée par les ateliers L. Bronne et G. Simon de Liège. Elle possède 72 aubes, inclinées à 45°, de 1,10 m de large et tourne à 1,5 tour/minute. Le bief d’alimentation quant à lui fait 1,65 m de large pour une profondeur de 0,75 m. Cette hauteur peut varier et influencer directement le rendement de la roue.

Du fait de son écoulement interne à basse vitesse, donc peu de perte d’énergie vu notamment l’absence de tourbillons, la roue Sagebien possède un très bon rendement (23 cv).
En 1911, on construit contre le moulin la maison du fontainier, tandis que le bâtiment est agrandi afin de protéger la roue. On distingue bien cette transformation sur la façade.
La force motrice est renvoyée via plusieurs engrenages (démultiplication de 5, puis de 4) vers deux volants d’inertie accouplés à un embiellage actionnant chacun une pompe. L’ensemble est construit par l’Atelier Pasteger à Liège.
L’eau à distribuer provient de 4 captages (La Vanne, Petit Avin , Grand Avin et Ocquier). Elle est pompée vers 6 réservoirs, dont La Machine (600m³) pour Clavier, Bois et Borsu (100m³), Fond de Bois (50m³), Visoul (170m³) et 2 à Jeneret (10 et 20m³). Le réseau représente en tout plus ou moins 150 km, tandis que la capacité annuelle est d’environ 277.500 m³.

Pour se faire une idée, le prix de l’eau hors taxe était (par m²):
En 1910:  2 centimes
En 1926:  60 centimes
En 1965 :  10 francs
En 1973 :  22 francs
En 1986 :  31 francs
En 1994 :  40 francs
En 1996 :  44 francs
En 2000 :  54 francs (1€34)
En 2007 :  61 francs (1€51)

En 1976, toute cette belle mécanique est remplacée par 2 pompes électriques (encore en usage aujourd’hui)
Malgré tout, une rénovation faite en 1984 par les Ateliers de Construction de Herstal permet à notre moulin de fonctionner encore de manière épisodique. Il s’arrête définitivement en 1990.
Aujourd’hui l’ensemble est remarquablement bien conservé.

La roue est complète. Les bras métalliques sont remplis de calcaire. Les pales des aubes en bois sont bien sûr à remplacer. Le mécanisme intérieur, engrenages, volants d’inertie, bielles, pompes, tout est complet et ne redemande qu’à reprendre du service. C’est ce qui a été tenté il y a quelque temps. Malheureusement un mauvais alignement d’un engrenage a détruit tous les alluchons en bois.

Le dommage est minime, et une restauration par une école technique de la région fut envisagée mais pas concrétisée pour le moment.

La machine à eau est un témoin particulièrement bien conservé et qui mériterait de faire partie du patrimoine touristique plus accessible au public (le site n’est ouvert que dans de rares occasions).

Photos
1
A droite on voit l’annexe construite autour de la roue, devant la grille au dessus du bief et à droite la maison du fontainier (aujourd’hui bureaux de la Cie des Eaux Ciesac).
Molengebouw met het waterrad (nu de kantoren van de Compagnie des Eaux Ciesac).

2
Près du pont, environ 150 mètre en amont du moulin, on distingue bien les deux vannes.
Bij de brug, ongeveer 150 meter stroomopwaarts van de molen, kunnen we duidelijk onderscheid maken tussen de twee sluizen.

3 et 4
La grande roue hydraulique (diamètre 9,20m, largeur 1,10m).
Het grote waterrad (diameter 9,20 m, breedte 1,10 m).

5
A gauche le rouet, à droite les deux volant d‘inertie. On distingue les alluchons détruits sur l’engrenage entrainant les volants.

6
A l’avant plan, les embiellages (provisoirement démontés) et à l’arrière le système de pompe.
Op de voorgrond de aandrijving (tijdelijk gedemonteerd) en achter het pompsysteem.

Jean-Paul VINGERHOED, Corroy-le-Grand

-------------------

Op de Hoyoux te Les Avins bleven nog twee waterpompmolens goed bewaard. Het water van een bron, eveneens Les Avins genoemd, werd verpompt naar reservoirs in een tiental dorpen. De “Motor van Clavier” uit 1895-1905 en de “Motor van Corbeaumont” uit 1902 bleven in dienst tot respectievelijk 1990 en 1995.

De machine de Grand Avin of moteur de Clavier werd aangedreven door een Sagebienrad met een diameter van 9 meter op 1,10 m breedte, via een kanaal van 150 m lengte. Dit rad bediende 2 x 2 pompen. Twee vliegwielen en een grote windketel garandeerden een continue werking. Sinds 1990 gebeurt de aandrijving elektrisch.

De machine (moteur -) de Corbeaumont dateert van 1902. Hij werd aangedreven door een Francisturbine, die vier pompen bediende, met een grote windketel. Pas in 1995 stilgelegd bleef deze inrichting zeer goed bewaard, al vergt haar toestand een diepgaande restauratie. Deze pompmolen leunt sterk aan bij die van Hoei in de rue des Tanneurs en werd op hetzelfde moment gebouwd.

<p>Machine de Grand Avins<br />Moteur de Clavier<br />Machine / moteur de Corbeaumont<br />Machine à Eau</p>

Foto: Will Urselmann, Maastricht, 06.04.2010

<p>Machine de Grand Avins<br />Moteur de Clavier<br />Machine / moteur de Corbeaumont<br />Machine à Eau</p>

Foto: Will Urselmann, Maastricht, 06.04.2010

<p>Machine de Grand Avins<br />Moteur de Clavier<br />Machine / moteur de Corbeaumont<br />Machine à Eau</p>

Photo: Jean-Paul Vingerhoed, 15.06.2012

<p>Machine de Grand Avins<br />Moteur de Clavier<br />Machine / moteur de Corbeaumont<br />Machine à Eau</p>

Foto: Will Urselmann, Maastricht, 06.04.2010

<p>Machine de Grand Avins<br />Moteur de Clavier<br />Machine / moteur de Corbeaumont<br />Machine à Eau</p>

Foto: Will Urselmann, Maastricht, 06.04.2010

Literatuur

Karel Broes, "Pompwatermolens", in: Molenecho's, XXXII, 2004, nr. 3, p. 302;
Nathalie de Harlez-de Deulin e.a., "Les ouvrages hydrauliques", Alleur, 1997, p. 162-166.


Laatst bijgewerkt: zaterdag 25 oktober 2014
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <?=$naam?>, <?=$plaats?>homevorige paginaNaar Verdwenen Molens